La fin de la prohibition annoncée du cannabis au Mexique par la Cour Suprême

30/06/2021

Une décision très attendue à l'échelle nationale mettant fin à une attente causée par le Sénat et ses délais...

C’est officiel, en ce jour de 29 juin 2021, la Cour suprême du Mexique a levé l’interdiction de consommation et possession de cannabis à usage adulte. La prohibition jugée comme étant inconstitutionnelle et représentant un frein dans le développement personnel de la personnalité de l’individu.

Le passage de ces nouveaux projets de loi semblait d’abord difficile dans la mesure où la session plénière se devait de récolter un certain nombre de voix. La ministre Norma Lucia Pina Hernandez avait déposé une déclaration générale d’inconstitutionnalité début juin qui a débouché sur un vote avec 8 voix pours et 3 voix contres la fin de cette interdiction.

Suite à cette décision tant attendue, de nombreuses choses peuvent enfin évoluer au Mexique concernant la substance. La possession ainsi que la culture de cannabis à des fins récréatives sont désormais légales pour les adultes de plus de 18 ans. Ils seront également autorisés à acheter jusqu’à 28 grammes de cannabis pour un usage personnel et à en cultiver 6 plantes maximum.

A lire aussi : YES WEED DO! (weed-info.fr)

Ainsi, légalisation est aussi synonyme de changement comme l’explique Kenzi Riboulet-Zemouli, président de la FAAAT « le vote à la majorité qualifiée des juges est une bouffée de fraicheur pour les droits des personnes usagères de cannabis, y compris au-delà du Mexique. Après celles d’Afrique du Sud et de Géorgie, la Cour suprême de mexicaine confirme que la prohibition absolue du cannabis constitue une violation des droits humains. Les droits humains étant les mêmes partout, il ne s’agit donc que d’une question de temps d’ici à ce que cette doctrine s’étende à d’autres pays accordant une place importante aux droits de l’Homme dans leur constitution. »

Cependant, le ministère gardera tout de même un certain contrôle sur cette évolution. En effet, une réglementation sera mise en place sur la culture personnelle. Un cadre de vente légal est aussi réfléchi afin d’adopter au plus vite des lois venant compléter les dernières décisions prises. Un nouvel organisme de réglementation ne sera pas mis en place, la Chambre des députés a décidé de faire appel à la Commission nationale contre les toxicomanies pour tenir ce rôle.

Ainsi, un grand avancement pour le Mexique prend place, avec pourtant une part de déception pour les partisans qui espéraient plus, soit l’annulation de sanctions jugées trop sévères vis-à-vis du cannabis.