Le cannabis, un médicament des temps modernes ?

20/05/2021

Le cannabis, aujourd'hui de plus en plus présent dans notre société, se révèle également suite à plusieurs études, être un médicament plus qu'efficace pour soigner des maladies graves.
Qu'en est-il réellement et qu'est ce qu'en pensent les politiques ?

Pour la majorité, le « cannabis » se réfère naturellement à l’illégalité, la drogue, ou encore le joint. Toutefois, cette substance taboue en France est riche en vertus médicinales. Il est en effet utilisé aux Pays-Bas, en Italie, en Allemagne ou encore en Finlande en tant que « quasi-médicament ».

Ainsi, le cannabis dit thérapeutique ou médicinal a connu un essor inattendu ces dernières années suscitant beaucoup de curiosité auprès du public. Ce sont actuellement des milliers de personnes qui traitent leurs maladies, douleurs ou même effets secondaires dû à d’autres traitements grâce à cette plante. Les multiples bénéfices que le cannabis a à offrir ainsi que ses consommateurs croissants témoignent de son efficacité certaine. Ceci incitant donc les banques à graines et les cultivateurs à imaginer et créer de nouveaux hybrides se différenciant selon leurs teneurs en cannabinoïdes tels que le THC, le CBD ou encore le CBG.

Quand on parle de cannabis médicinal, cela laisse sous-entendre que certaines variétés n’ont pas d’intérêt particulier. C’est une erreur récurrente témoignant d’un réel manque d’information sur le sujet. En réalité, les plantes de cannabis produisent une série de composés appelés cannabinoïdes, terpènes, flavonoïdes… Chaque composé a sa propre propriété médicinale. Selon les plantes, le dosage des composés diffère ce qui signifie que chaque plante représente un potentiel médicinal propre à lui. Ainsi, certaines plantes s’avèrent être plus intéressantes pour l’usage médicinale mais aucune d’entre elles n’est négligeable.

L’utilisation du cannabis à des fin thérapeutiques remonte à l’Antiquité alors utilisé en Chine, en Inde ainsi qu’au Moyen-Orient pour traiter des vomissements, de la constipation, des hémorragies et des maladies infectieuses paritaires. Les effets médicinaux de la plante ont pu être scientifiquement prouvés à la suite de la découverte du THC aux propriétés psychoactives en 1964 et des deux types de récepteurs cannabinoïdes présents dans l’organisme humain en 1990.

Les propriétés qui ont su être prouvé suite à de nombreuses recherches scientifiques sont : analgésique, soit liées aux douleurs chroniques résistantes aux traitements lambda, les propriétés anxiolytiques contre les maladies psychiatriques ou encore broncho-dilatatrices traitant de l’asthme.

Le Sativex, un médicament approuvé dans le traitement des douleurs et raideurs musculaires liées à la sclérose en plaques est une représentation de l’aboutissement de ces nombreuses recherches. Commercialisé au Canada depuis 2005 et en Allemagne depuis 2010, le médicament a été source de grande popularité. En France, l’autorisation de mise sur le marché de Sativex reste en cours et deviendra potentiellement le premier médicament à base de cannabis vendu et autorisé du pays. Plusieurs autres études restent en cours dans l’optique de création de traitements contre les crises d’épilepsie, le dysfonctionnement et les tics liés au syndrome de la Tourette.

L’apparition de ces différents médicaments en France pourraient progressivement participer à l’évolution des mentalités concernant le cannabis. Le manque d’information est conséquent et contribue largement à la diabolisation de la plante en France perçue comme une drogue dont la consommation reste réservée à un stéréotype de personne établi par la société.