• WEED-INFO

1% de THC dans le cannabis ne perturberai pas la conduite

Dernière mise à jour : 3 janv.



Une étude révélatrice


Selon une étude suisse de Forensic Sciences Research, le cannabis Suisse à 1% de THC, à dominance CBD n’aurai aucun effet négatif sur la conduite.


Une étude a été faite dans laquelle plusieurs cobayes ont consommé soit un placebo, soit du cannabis à 0,9% de THC. Des analyses ont été effectués à l’aide de test neurocognitifs et psychomoteurs. Suite à cela, les chercheurs n’ont pu observer « aucun symptôme d’affaiblissement des facultés et aucun impact significatif sur la capacité de conduite ».


Les résultats de l’étude contredisent la nécessité d’un seuil de 0,1ng/ml de THC autorisé au volant. Seuil au-dessus duquel la conduite devient interdite et faussement considérée comme «dangereuse».


A lire aussi : La première pub de cannabis dans le Métaverse (weed-info.fr)


Si les 33 volontaires à l’étude avaient été contrôlés pendant la conduite, ils auraient donc dépassé la limite légale française, limite que l’on peut donc remettre en cause à la suite de cette étude.


Une limite abusive


Un constat surprenant a également été fait : ceux ayant consommé du placebo ont eu le même temps de réaction que ceux ayant consommé du CBD. Les différents cobayes ont également adopté un comportement similaire en situation de stress ou de concentration.


Selon les responsables de l’étude, « Il s’agit d’une des premières études examinant l’impact potentiel de fumer du cannabis riche en CBD sur la sécurité routière. ». De plus, « Nous recommandons aux consommateurs de s’abstenir de conduire pendant plusieurs heures après avoir fumé de la fleur à dominante CBD, car les limites légales de concentration de THC peuvent encore être dépassées ».