• WEED-INFO

Emirats Arabes Unis : baisse des sanctions sur les drogues



Nombreuses sont les polémiques autour de la sévérité des Emirats Arabe Unis (EAU) envers les drogues. A plusieurs reprises, des voyageurs étrangers se sont vus incarcérés pour être entrés dans le territoire en possession de produits contenant du THC.


Les EAU ont donc récemment pris la décision d’assouplir ces lois envers les touristes et voyageurs ce dimanche 28 novembre. Dorénavant, les individus en possession d’objets ou de produits avec du THC ne seront plus emprisonnés, leurs produits seront seulement confisqués. La nouvelle loi ne sera cependant effective qu’à partir du 2 janvier.


De plus, les nouvelles règles ont permis la réduction de la peine minimale encourue pour les coupables de deux ans, à trois mois de prison, peine accompagnée d’une réadaptation dans un centre de détention.


Les étrangers en possession de cannabis pourront également être expulsés du territoire, sous décision du juge, mesure qui était avant obligatoire.


A lire aussi : Thailande : 4 variétés de cannabis contre le cancer (weed-info.fr)


Selon l’AFP local, il s’agirait là « d’un des plus grands changements des lois des Emirats arabes unis de l’histoire », à la grande et bonne surprise de tous. Même les pays les plus restrictifs sont en passe de démocratisation, et de plus de tolérance envers la substance.


« Il est important de replacer ces évolutions dans un contexte plus large : l’année dernière a été marquée par une avalanche de réformes. En novembre de l’année dernière, de nouvelles lois ont notamment dépénalisé le suicide, modifié la réglementation sur la consommation d’alcool et renforcé les droits des femmes » explique l’AFP.


Le juge principal du tribunal civil de Dubaï prend position sur la question en déclarant que « les délinquants se voient offrir une seconde chance et on leur épargne la perte de leur avenir et de leur vie dans le pays ».