• WEED-INFO

Jamaïque : « Good Ganga Sense », la campagne promotrice du cannabis




En Jamaïque, une campagne intitulée « Good Ganja Sense » a récemment vu le jour. Cette dernière vise à « promouvoir l’éducation du public en matière de cannabis » avec pour objectif premier : simplifier et moderniser l'accès aux informations sur la substance.


Des mesures mises en place


En ce sens, un site internet a donc été créé, partageant articles et contenus sur les apports positifs découlant de la marijuana, et des avantages que la plante peut avoir pour la santé. Le site a vu le jours il y a une semaine de cela et contient déjà « plusieurs ressources qui stimuleront certainement les discussions sur la ganja », explique Juliet Cuthbert-Flynn.


Selon elle, « nous sommes dans un monde numérique où les gens trouvent des informations par eux-mêmes, et ces informations peuvent être fausses ou très bien être vraies, selon l’endroit où ils vont »


A lire aussi : Emirats Arabes Unis : baisse des sanctions sur les drogues (weed-info.fr)


Une éducation en développement


De plus, « la ganja ne sera plus sous-tendue par ce qui a été transmis par les traditions orales et les vieux contes, mais par des informations factuelles qui sont maintenant disponibles au bout des doigts. » La population sera donc dorénavant bien plus éduquée sur le sujet, dans un pays emblématique de la marijuana, qui reste pourtant un mystère pour beaucoup.


Le site internet comprend notamment une page dédiée à la démystification de certains mythes du cannabis, et nie par exemple un questionnement particulier : « la consommation de cannabis mène-t-elle à la prise de drogues dures ? »


Un avenir prometteur


Juliet Cuthbert-Flynn, désireuse d’une ganja moins diabolisée déclare que « Maintenant, avec la science et la technologie combinées, la Jamaïque a dans son arsenal une ressource qui met en contexte, la légalisation, les informations médicales et un dialogue global basé sur des preuves qui peuvent changer les attitudes et les comportements que les Jamaïcains ont envers la ganja. »