• WEED-INFO

La Colombie s’impose dans l’exportation de cannabis

Dernière mise à jour : 14 août 2021


Dernièrement, la Colombie a enfin mis en place l’exportation de fleurs de cannabis séchées, à des fins médicales comme récréatives. Il s’agit d’une certaine avancée pour le pays plein de potentiel, qui a su l’exploiter certes, mais bien trop lentement.


Suite à la demande des investisseurs et commerciaux de l’industrie, le président colombien Ivan Duque a pris la décision de signer un décret annulant l’interdiction d’exportation de fleurs. Ainsi, le pays devient apte à une commercialisation plus large dans le domaine médical.


Paradoxalement, la Colombie était déjà une référence en termes de production, réglementation et exportation de graines, mais se limitait économiquement quant au potentiel exploitable émanant du marché qu’ils pouvaient proposer, source de révolte chez les investisseurs.


A lire aussi : Le cannabis médical autorisé au Pérou ? (weed-info.fr)


Ainsi « cela signifie que la Colombie peut entrer pour jouer un grand rôle sur le marché international. De plus, les nouvelles règles permettraient à l’industrie colombienne de s’étendre à l’alimentation et aux boissons, aux cosmétiques et encore d’autres secteurs. » selon le président.


Concernant les réglementations accompagnant la nouvelle législation, Juan Diego Alvarez a déclaré qu’il comptait en effet mettre en place des réglementations strictes de manière détaillée et précise afin qu’elles répondent à de hautes normes internationales. Les nouvelles règles ont permis une estimation de gains venant des exportations s’élevant à 6 milliards de dollars.


Conscientes de l’évolution permanente du marché, les associations colombiennes du cannabis incitent notamment le pays à « tirer meilleur parti des avantages concurrentiels », l’association Asocolcanna explique même qu’il est « crucial pour la Colombie de réaliser son potentiel à un moment où l’industrie mondiale du cannabis se perfectionne ».