• WEED-INFO

Le Luxembourg, deuxième pays européen à légaliser le cannabis récréatif !



C’est officiel, Xavier Bettel, homme d’Etat luxembourgeois a annoncé ce vendredi 22 octobre la légalisation de l’auto-culture de cannabis, ainsi que sa consommation à titre récréatif chez soi ou dans son jardin.


Ainsi, selon la nouvelle loi, les consommateurs auront le droit de cultiver quatre plants de cannabis à domicile afin de permettre le commerce de graines qui devient lui aussi légal, sans limite de THC imposé. Le commerce pourra se faire autant en physique qu’en ligne selon les préférences de chacun.


Certaines limites sont tout de même maintenues comme la stricte interdiction de consommer la plante dans les lieux publics, sous peine de faire l’objet d’une amende de 145 euros. Sam Tanson, ministre de la Justice s’est exprimée sur les modifications apportées sur la loi sur la production et la consommation nationale de cannabis :


A lire aussi : Le gouverneur du Mississippi refuse la légalisation du cannabis médical (weed-info.fr)


« Nous avons pensé que nous devions agir, nous avons un problème avec les drogues, et le cannabis est la drogue la plus utilisée et représente une grande partie du marché illégal. L’idée est qu’un consommateur ne soit pas dans une situation illégale s’il consomme du cannabis et que nous ne soutenions pas toute la chaine illégale, de la production à la vente en passant par le transport, où beaucoup de misère est attachée. Nous voulons faire tout ce que nous pouvons pour que de plus en plus de personnes s’éloignent du marché noir illégal. »


Le gouvernement a donc à cœur de lutter contre la criminalité engendrée par les drogues, il s’agirait donc selon Sam Tanson d’une « première étape face au problème de la drogue ».


A l’avenir, l’Etat prévoit de mettre en place un système de production et de distribution qui sera réglementé, afin de garantir la qualité du produit consommé. Le gain de ces ventes devrait être réinvesti « principalement dans la prévention, l’éducation et les soins de santé dans le vaste domaine de la dépendance ».