• WEED-INFO

Maroc : la création d’une industrie médicale acceptée



C’est le lundi 23 aout que le conseil de gouvernement a tenu à se réunir, selon les directives du chef du gouvernement Saad Edine Otmani. Cette réunion avait pour but de faire passer le projet de loi n°2.21.642, lié à l’usage légal du cannabis.


Le meeting a dû se tenir sous forme de vidéo-conférence, accompagné d’un communiqué de presse publié à terme du rassemblement. Le nouveau projet de loi adopté a donc été exposé sur le bulletin officiel du 22 juillet. Il décrète donc l’autorisation et la légalisation des multiples activités liées au cannabis et stipule également la création de l’Agence nationale de régulation des activités liées au cannabis.


Le responsable de supervision de l’Agence de régulation a aussi été évoqué, le ministre de l’Intérieur prendra donc cette charge. Il devra en partie définir avec l’appui de l’Agence les responsabilités et droits octroyés à chaque établissement ou particulier.


A lire aussi : France : lancement de la campagne anti-cannabis (weed-info.fr)


Le Maroc commence à se placer en termes de démocratisation de la substance en suivant une bonne lancée, suite au reclassement du cannabis en tant que substance légale sur le territoire marocain plus tôt dans l’année.


Les lois mises en place n’autorisent toujours que le cannabis à des fins thérapeutiques, le cannabis récréatif reste donc toujours interdit à la consommation. Mais en suivant la rapide avancée de la législation marocaine, on peut imaginer une possibilité de légalisation récréative dans les mois ou années à venir.


Il s’agit donc d’un espoir pour le pays de gonfler son économie et de créer de nouveaux emplois. Cela devrait également représenter des potentielles entrées fiscales pour le gouvernement.