• WEED-INFO

Thaïlande : dépénalisation du cannabis



Pas à pas, la Thaïlande avance vers la dépénalisation, voire la légalisation du cannabis. En décembre dernier par exemple, plusieurs parties de la plante avaient été supprimées de la liste des stupéfiants dans le pays. Puis c’est en janvier, que le cannabis dans son entièreté a finalement été retiré de cette même liste.


Malgré cela, le cannabis reste une substance illégale, et tous ceux en sa possession, ou qui le cultive peuvent devenir sujets à de grosses amendes et poursuites judiciaires. Une confusion persiste donc dans la tête des consommateurs sur la réelle réglementation mise en place à ce sujet.


Pour répondre aux doutes, le ministère de la Santé se devra de publier une annonce le 25 janvier, en éclaircissant la situation pour la population.


A lire aussi : Etats-Unis : un candidat fume un joint lors d’une campagne contre la prohibition (weed-info.fr)


Within Sariddeechaikool, secrétaire général adjoint de l’administration des denrées alimentaires et des médicaments s’exprime notamment sur le sujet : « Si nous parvenons à dépénaliser le cannabis, nous pourrons bénéficier de toute la plante et pas seulement de certaines parties »


De plus, « Les fleurs et les graines pourraient être utilisées commercialement et dans le respect de la loi. Bien que le changement de loi permette d’acheter, de vendre et de consommer toutes les parties du cannabis, l’usage récréatif restera probablement contrôlé, car les extraits de cannabis ayant des niveaux plus élevés de THC seront toujours réglementés. »


« Ce que nous avons réalisé jusqu’à présent, c’est déclarer que les tiges, racines de cannabis, feuilles et brins de cannabis ne sont pas des drogues. À partir de l’année prochaine, nous allons tout retirer – tiges, racines, brins, feuilles, bourgeons, fleurs et graines – de la liste des stupéfiants. »